suedsudanUebersicht fr

südsudan2 slPorteur d’espoir au coeur de l’abattement

Le Sud-Soudan est parmi les pays les plus pauvres d’Afrique. Le sous-développement, conséquence de décennies de guerre, les inondations saisonnières, les périodes de sécheresse, les famines et les épidémies ne laissent pas la population déjà traumatisée espérer mieux pour l’avenir.

La guerre civile qui perdure depuis décembre 2013 a rendu la misère encore moins supportable, fait près de 300 000 morts et deux millions de déplacés. Il manque dans tout le pays de l’eau propre, des installations sanitaires et des services médicaux.

Aide alimentaire
Après des années de guerre, les réserves de la population sont épuisées. Les conditions sont inimaginables et une aide d'urgence s'impose. ACP soutient financièrement un employé local afin qu'il puisse se procurer de la nourriture, des semences et des médicaments et au moins soulager la misère la plus grande ici et là.

Mobilisation spirituelle

Contrairement à la stricte république musulmane du Soudan, le Sud-Soudan est plutôt chrétien. Mais la situation est dramatique. Sorcellerie et occultisme sont très largement répandus. Et beaucoup des églises chrétiennes n’ont que peu de projets missionnaires. ACP voit son engagement dans la mobilisation spirituelle.

Good Hope Center – de l’espoir pour les enfants
Dans un pays visé par la guerre, les enfants sont le plus touchés, pris entre deux feux, sans abri, oubliés, sans espoir. Le taux d’alphabétisation se limite à 27%. La plupart des familles ne peuvent pas payer l’écolage et le transport, ou sont tributaires de l’aide des filles à la maison. De plus, la plupart des écoles sont surchargées : les parfois 100 élèves par classe ont du mal à apprendre quoi que ce soit.

C’est pourquoi, le Good Hope Center gère un jardin d’enfant, une maternelle et une école primaire dans la capitale, à Juba.