aktuell gebetsanliegen head fr

Gebetsmail KW 16 Myanmar webMyanmar : en fuite

Dans le sud du Myanmar, le conflit qui a éclaté pousse des milliers de Karens à fuir leur foyer. Ils se cachent dans la jungle du côté birman de la frontière avec la Thaïlande. Là, ils sont repoussés, mais ils ne peuvent pas retourner dans leurs villages. Un jeune Karen raconte : « La junte militaire tire sur nos écoles, nos églises et nos maisons. Il ne nous reste que la fuite. Nous prions et espérons que cette guerre s’achève rapidement afin que nous puissions vivre en paix. » Les réfugiés campent sous des tentes provisoires et leur approvisionnement en nourriture et soins est précaire.

Prier pour les besoins de la population
Les 400 églises de la « Kachin Baptist Convention » (KBC) lance durant un mois une « offensive dans la prière » coordonnée dans tout le pays. Les quelques 400 000 membres prient quotidiennement pour la fin des violences, pour la coexistence pacifique entre les groupes ethniques, pour la liberté et l’égalité au Myanmar. « Nous avons invité toutes les églises à prier chaque matin à 7h et à jeûner deux dimanches du mois d’avril », explique le président de la KBC, Hkalam Samson. « Nous voulons montrer que nous défendons avec conviction les préoccupations de l'ensemble de la population. »

Des soldats horrifiés désertent
Entre-temps, quelques soldats et un officier d’une division d’infanterie, horrifiés par les traitements brutaux infligés à la population, ont rejoint le mouvement de désobéissance civile. D’autres soldats ont simplement déserté et pris la fuite. Beaucoup d’autres seraient prêts à résister à la dictature. Ils se retiennent pour le moment car ils craignent que la junte prenne leurs familles en otages.

Nous prions …
> pour la protection et l’approvisionnement des Karens ;
> que Dieu exauce les prières des Kachin ;
> que toujours plus de soldats aient le courage de ne pas tirer sur leurs concitoyens.

Source : Ethnos Asia, partenaire d’ACP