aktuell gebetsanliegen head fr

lahoré

Justice arbitraire contre les chrétiens

La foi chrétienne est vue dans de nombreux pays comme « occidentale » et donc comme une religion indésirable. L’abandon d’une foi ancestrale est alors considéré comme un crime et une honte. Il n’est ainsi pas étonnant que les chrétiens soient souvent les victimes d’une justice arbitraire.

En outre, les lois restreignent la liberté de culte et autorisent des poursuites déloyales. C’est le cas des lois anti-blasphèmes. Elles sont encore et toujours utilisées pour laisser des chrétiens se faire tuer « légalement » ou de les exproprier rapidement et simplement. C’est ce qui s’est passé dernièrement dans la région de Badami Bagh à Lahore. Les autorités avaient les yeux sur les terrains des chrétiens les plus chers de la région. Pour les récupérer, les fonctionnaires locaux ont accusé les chrétiens de blasphème. Les chrétiens ont pris la fuite et les autorités ont simplement confisqué les parcelles convoitées. Comme le dit notre partenaire au Pakistan, les chrétiens se sentent totalement abandonnés par l’ONU.

Nous prions :
> que la justice soit garantie par les Etats, y compris pour les minorités chrétiennes ;
> que la communauté internationale se positionne plus fortement pour le droit des chrétiens.