Syrien uebersicht fr
tuerkeiSyrien2 sl

Terreur, persécution, fuite, aide

La guerre civile fait rage depuis des années déjà en Syrie. Elle laisse derrière elle des villes détruites, des gens sans abri, et une indescriptible misère. Il manque de tout, en particulier de l’électricité et de l’eau ; une vie « normale » n’est même pas envisageable. Malgré tout, des milliers de déplacés retournent chez eux, cherchant abri sous des tentes et dans des ruines. ACP soutient la population des régions autours de Kobané, Afrin et Raqqa au-travers de cliniques mobiles et de distributions de nourriture.

Espoir au milieu du désastre
ACP s’engage auprès des milliers de personnes qui reviennent chez eux, des camps de réfugiés vers Kobané. Il s’agit d’aider les gens à pouvoir se rétablir et à redémarrer une nouvelle vie dans la dignité. Une manière d’endiguer le mouvement d’émigration vers l’Europe, notamment. Le travail est dangereux. Notre chef de projet et ses collaborateurs ont déjà reçu des menaces de l’EI : « Nous te trouverons, nous te décapiterons et nous donnerons ta tête à manger aux chiens. »

Aide humanitaire
Les populations de Syrie n’ont plus rien. ACP s’investit en de nombreux endroits dans la distribution de nourriture, comme par exemple via une boulangerie industrielle, et plusieurs cliniques mobiles. Les gens qui sont restés sur place et ceux qui reviennent voient ainsi leur survie assurée et la recolonisation rendue possible.

Cri silencieux
Nos médias ne couvrent que les « incendies » actuels en Syrie. Mais des villes détruites s’élève un cri silencieux : les cris de douleur, les larmes, le deuil et les traumatismes des victimes de l’EI s’élèvent de partout. Aidez-nous à soutenir les gens sur leur chemin vers un futur plein d’espoir.