indonesienNotleidende fr

 

indonesie3.3 slDes repas pour les plus démunis

Comme des rats et des chiens
De nombreux Indonésiens n’ont pas de revenu régulier, et donc ne peuvent même pas s’approvisionner en aliments de base hors de prix. Deux à trois repas seulement par semaine n’est pas une exception. Un enfant sur cinq est sous-alimenté. A l’image des rats et des chiens, les pauvres doivent chercher leur nourriture dans les poubelles et les déchetteries. Beaucoup tombent malade à cause de la nourriture avariée.

Distribution de nourriture… et d‘amour
ACP distribue régulièrement des repas et des sacs de nourriture. Nos préoccupations principales aux vues des conditions précaires sont d’étendre ce travail. Pour beaucoup de monde, la distribution de nourriture et de sacs de nourriture sont la base même de l’alimentation de leur famille.

La plus grande partie du travail est effectuée bénévolement par nos propres résidents des foyers pour enfants. Là où nous pouvons participer, c’est financièrement.