indienChristus fr

indien3.1 hauskirchen slD'église de maison en église de maison

Depuis des siècles, l’Inde est un mélange chaotique de populations, d’ethnies, de langues et de religions. Le régime aujourd’hui séculier garantit la liberté de culte, mais en réalité les chrétiens sont victimes d'attaques de tous côtés.

Renforcement de la persécution
L’hindouisme a vu son pouvoir augmenter au-travers du président depuis 2014. Avant cela déjà, chicaneries et attaques contre les chrétiens se multipliaient. Les assaillants risquent peu, la police ferme les yeux, parfois contre un peu d’argent. Les bouddhistes se mêlent également à la persécution des chrétiens, moins par des attaques violentes, mais bien davantage par le renvoi des chrétiens hors de leurs familles et de leur village. Dans les régions à majorité musulmane comme le Jammu-Cachemire et le Bengale Occidental, les chrétiens sont exposés à la maltraitance et aux attaques.

En de nombreux endroits, la population rejoint les partis communistes – avec des conséquences pour les chrétiens similaires aux autres pays communistes asiatiques : les chrétiens sont considérés comme des agents de l’Occident et donc suspects, voire dangereux.


Des églises fortes – des chrétiens solides
L’encouragement des églises fortes et des pasteurs est pour nous une priorité. Ils sont les seuls à même de résister à la continuelle pression extérieure. Chaque année, près de 800 pasteurs et évangélistes suivent des cours de formation pour pouvoir accomplir leur mission avec un nouvel élan.

Nous finançons à travers de nombreux pays près de 100 collaborateurs spirituels : des pasteurs, des évangélistes et des implantateurs d’églises.