fuerSie WGTSVK fr
Liban : abandonner n’est pas une option
Jour 3 - Soudan : Livré au bourreau par sa tribu

Khartoum, Soudan. Bakrey fréquente un groupe de maison pour personnes issues de l’islam qui veulent en savoir plus sur Jésus. Là, il prend la décision lourde de conséquences de suivre Jésus-Christ.

Il n’est pas étonnant qu‘une terreur familiale croissante s‘installe alors. Bakrey est isolé au sein de son propre clan, menacé et finalement exclu. Il trouve refuge auprès d’amis chrétiens, gagne en profondeur et développe le désir ardent de se faire baptiser. Lorsque Bakrey refuse de prier avec sa famille pendant le Ramadan, son oncle, furieux, appelle les forces de sécurité.

Bakrey tente de fuir. En vain. Il est arrêté et traîné en prison et violemment torturé par les forces de l’ordre. Face à la demande pressante d’abandonner la foi chrétienne et revenir à l’islam, Bakrey tient ferme. Et même bien plus que cela : après sa libération, trois semaines plus tard, il cherche immédiatement son père et l’implore d’accepter Jésus. Cette provocation amène son père à le rouer de coups et à appeler la police à son tour.

Mais cette fois, Bakrey parvient à prendre la fuite, et avec l’aide d’ACP, il rejoint le Sud-Soudan. Aujourd’hui il vit dans l’une des plus grandes villes du pays. Il est infiniment reconnaissant envers ACP pour ce soutien. Il s’investit pleinement à la propagation de l’Évangile parmi les musulmans. Entre-temps, son plus grand souhait s’est réalisé : Bakrey a été baptisé dans une église du Sud-Soudan.

Nous prions pour ...
> Les chrétiens rejetés par leurs familles ;
> La parenté qui ne connaît pas encore Jésus ;
> Ceux qui persécutent et torturent les chrétiens.

Chaque jour un nouveau pays

Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 1 - Yémen : Situation actuelle

Au Yémen se produit la plus grosse crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies. 80% des 30 millions d’habitants sont dépendants de l’aide humanitaire. Une grande partie d’entre eux n’ont pas accès à l’eau potable ni aux soins médicaux.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 2 - Pakistan : Faute mortelle

Saleem Masih (22 ans) décharge la paille sur les champs autour du village de Baguyana (District de Karsur). Après le travail, il se lave au puits – une erreur mortelle.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 3 - Soudan : Livré au bourreau par sa tribu

Khartoum, Soudan. Bakrey fréquente un groupe de maison pour personnes issues de l’islam qui veulent en savoir plus sur Jésus. Là, il prend la décision lourde de conséquences de suivre Jésus-Christ.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 4 - Nigeria : Les massacres se poursuivent

Au Nigeria, les attaques sanglantes des extrémistes musulmans (Boko Haram, éleveurs fulani) se poursuivent depuis de nombreuses années. L‘accumulation de ces meurtres est telle que les morts doivent maintenant être enterrés dans des fosses communes.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 5 - Inde : Églises invincibles

Des collaborateurs d’ACP sont en route pour visiter des églises, encourager nos partenaires et faire le portrait de chrétiens qui souffrent de la violente et croissante persécution. Leurs histoires sont des exemples de ce que vivent des millions de leurs frères et sœurs sur le sous-continent.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 6 - Érythrée : Arrêté lors de la prière finale

En Érythrée, les églises libres sont rigoureusement persécutées comme presque nulle part ailleurs dans le monde. On assiste sans cesse à des arrestations massives. Les chrétiens des églises libres risquent de longues peines de prison dans les pires conditions.