fuerSie WGTSVK fr
SVK Logo f 4f Dimanche de l'Eglise Persécutée (DEP)

La journée mondiale de prière pour les chrétiens persécutés aura lieu les 8 et 15 novembre 2020.

Le deuxième dimanche du mois de novembre est déclaré journée mondiale de l’église persécutée. A travers le monde entier, les chrétiens prient pour leurs frères et sœurs persécutés pour leur foi. A cette occasion, le GLR (Groupe de Travail pour la Liberté religieuse) du Réseau Evangélique et ACP mettent du matériel d’information générale et des sujets de prière à votre disposition.

> liste de nos prochains engagements

 

 

SVK Logo f 4f
pdf Télécharger le livret de prière (français)

pdf Download Gebetsheft (deutsch)

pdf Download Prayer Booklet (englisch)

pdf Descarregar o Folheto de Orações (Português)

pdf скачать молитвенный буклет (по-русски)

7 jours de prières pour les chrétiens persécutés

La Bible le dit clairement : « tous ceux qui veulent vivre avec piété en Jésus-Christ seront persécutés. » - 2 Timothée 3:12. Cette prédiction se vérifie depuis 2000 ans.

En tant que chrétiens qui ne sont pas encore directement concernés, nous avons le mandat de soutenir ceux qui le sont, de prier pour eux. Dans ce cahier, nous vous donnons quelques impulsions pour cela. Pour chaque jour de la semaine, vous trouverez un exemple tiré d’un pays dans lequel les chrétiens sont particulièrement fortement persécutés. La semaine du 8 au 15 novembre aboutit au dimanche international de l’église persécutée. Évidemment, vous pouvez prendre une autre semaine pour prier, et cette brochure peut servir au-delà de la période choisie.

Nous pouvons difficilement nous représenter la pression et la peur avec lesquelles les chrétiens doivent vivre dans ces pays de persécution. Nous prions pour eux : individuellement, dans les rencontres et les groupes de prière, à l’église.

Et nous n’oublions pas que la journée mondiale de prière pour les chrétiens persécutés ramène un sujet sur le devant de la scène qui reste d’actualité tout au long de l’année, malheureusement avec une violence croissante.

Chaque jour un nouveau pays

Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 1 - Yémen : Situation actuelle

Au Yémen se produit la plus grosse crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies. 80% des 30 millions d’habitants sont dépendants de l’aide humanitaire. Une grande partie d’entre eux n’ont pas accès à l’eau potable ni aux soins médicaux.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 2 - Pakistan : Faute mortelle

Saleem Masih (22 ans) décharge la paille sur les champs autour du village de Baguyana (District de Karsur). Après le travail, il se lave au puits – une erreur mortelle.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 3 - Soudan : Livré au bourreau par sa tribu

Khartoum, Soudan. Bakrey fréquente un groupe de maison pour personnes issues de l’islam qui veulent en savoir plus sur Jésus. Là, il prend la décision lourde de conséquences de suivre Jésus-Christ.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 4 - Nigeria : Les massacres se poursuivent

Au Nigeria, les attaques sanglantes des extrémistes musulmans (Boko Haram, éleveurs fulani) se poursuivent depuis de nombreuses années. L‘accumulation de ces meurtres est telle que les morts doivent maintenant être enterrés dans des fosses communes.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 5 - Inde : Églises invincibles

Des collaborateurs d’ACP sont en route pour visiter des églises, encourager nos partenaires et faire le portrait de chrétiens qui souffrent de la violente et croissante persécution. Leurs histoires sont des exemples de ce que vivent des millions de leurs frères et sœurs sur le sous-continent.
Liban : abandonner n’est pas une option

Jour 6 - Érythrée : Arrêté lors de la prière finale

En Érythrée, les églises libres sont rigoureusement persécutées comme presque nulle part ailleurs dans le monde. On assiste sans cesse à des arrestations massives. Les chrétiens des églises libres risquent de longues peines de prison dans les pires conditions.