aktuell news head fr

Hangrum Schule Inde : quand l’élève devient le maître

« J’arrive à l’école et qui vois-je ? Heleiwang à la place du maître.

Heidi al Safau, notre collaboratrice à la retraite, retourne souvent en Inde. Elle passe régulièrement en revue les projets qu’elle a lancés. Elle est la bienvenue et chaleureusement accueillie.

En passant d’un projet à l’autre, elle arrive finalement à Hangrum. Là, nous avons lancé une école qui permet aux minorités birmanes de la région d’avoir une formation. Lors de l’arrivée d’Heidi, tout le village rayonne d’une atmosphère festive, très reconnaissant pour l’école.

« J’arrive à l’école, et qui vois-je ? Heleiwang à la place du maître ! » Heleiwang Riame a été l’un des premiers élèves du village. Il obtenu de tellement bons résultats que nous lui avons également financé le collège et les études. La mort de son père l’a ramené au village pour prendre soin de sa famille – en bon premier né qu’il est. Depuis, il enseigne dans cette même école qui lui a ouvert tant de portes. Il est reconnaissant pour l’aide reçue en son temps. Il encourage aujourd’hui ses élèves à étudier sérieusement. Lui-même est le meilleur exemple pour les enfants que la formation offre de nouvelles opportunités à ceux qui le désirent. Heleiwang rêve malgré tout à passer un master. Nous lui souhaitons de pouvoir le réaliser.