aktuell news head fr

Peru Juwel der Wuste

Pérou : un trésor dans le désert

Cela fait 20 ans qu’ils ont commencé à bâtir une petite oasis au milieu d’un des endroits les plus arides au monde.

C’est en 1996 que nos collaborateurs, Frank et Teresa Fröschle ont ouvert un jardin d’enfants à Ilo, une ville portuaire de 80'000 habitants au Sud du Pérou. On trouve aujourd’hui une petite oasis au milieu du désert d’Atacama – un centre scolaire qui accueille 500 enfants.

ACP/Néhémie n’offre pas qu’une formation scolaire aux enfants, mais s’occupe aussi de leurs parents. Dans la vivante communauté chrétienne qui a grandi en même temps que le service scolaire, de nombreuses familles trouvent appui et soutien. Tout ce dont les habitants d’Ilo ont besoin. Car « l’âge d’or » est terminé depuis longtemps. Les possibilités d’embauches sont rares. Beaucoup doivent se débrouiller tant bien que mal avec des petits boulots. Celui qui perd son emploi, tombe malade ou part à la retraite, se retrouve sans-le-sou.

ACP/Néhémie ouvre aussi ses yeux et ses oreilles pour ces situations, et offre son aide là où c’est possible.

Rogelio (81 ans) a longtemps été maître de sport pour les enfants. Sa famille a déménagé depuis quelques années déjà. Seul et sans revenu, il aurait même perdu la vue si ACP/Néhémie n’était pas intervenu financièrement. Grâce à deux interventions chirurgicales, son acuité a pu être sauvée.

Mario – le père de deux de nos élèves très actifs dans notre communauté – souffrait d’une tumeur agressive cachée derrière son œil droit. La première opération a confirmé les craintes d’extension du cancer vers les poumons. Des chrétiens ont pris Mario à cœur – avec succès. La tumeur a disparu sous l’effet de la prière, et les métastases sous ceux de la chimiothérapie. ACP/Néhémie a pris en charge toute la famille de Mario durant cette période difficile.

David, un jeune homme qui vient tout juste de terminer son cursus scolaire dans notre école de Ilo, a été admis à l’hôpital régional pour coliques néphrétiques. Le diagnostic a révélé des calculs rénaux de 1,5 cm. L’hôpital d’Ilo étant submergé, il restait le centre médical d’Arequipa ou celui de la capitale à 18 heures de bus de là. David ne pouvant financer ni le trajet, ni les frais médicaux, ACP/Néhémie lui a permis de se faire soigner à Lima.

C’est une grande joie que de pouvoir être une source de bénédiction à Ilo, notamment au-travers de notre engagement social. Merci pour votre engagement dans la prière et financièrement à nos côtés.