aktuell news head fr

Griechenland Fluechtlinge

Grèce : où s’arrêtera l’odyssée

Arrivés en Grèce, les réfugiés poursuivent leur odyssée à travers le pays. Une petite communauté chrétienne s’investit aux côtés d’ACP et se surpasse.

Le camp installé illégalement à Idomeni sera fermé par les autorités grecques et 1200 des 8400 réfugiés iront s’installer dans ce qu’on appelle les « hotspots » dans les environs de Thessalonique. Dans cette région vivent déjà 25'000 familles de sans-abris grecs. Où donc placer encore 25'000 réfugiés ? Les autorités sont totalement dépassées.

Une petite communauté pleine de force

Toute aide est la bienvenue. Avec notre partenaire, une église pentecôtiste de Thessalonique, nous avons maintenant installé dans l’un de ces « hotspots » un service « Mother and Baby Care ». A l’abri d’une grande tente, les mamans peuvent s’occuper de leur bébé en toute tranquillité et trouvent ici ce dont elles ont besoin : nourriture pour bébé, couches, articles d’hygiène et habits. Une collaboratrice à plein temps accompagne les mamans et s’occupe de leurs besoins. De plus, nous offrons un programme scolaire à 70 enfants 5 jours par semaine et distribuons 1500 repas réguliers aux réfugiés, avec des pointes à 5000. Les autorités s’émerveillent de l’énergie de cette petite communauté.

Préparation à l’avenir
A côté de l’intense travail humanitaire, nous nous préparons pour les prochains défis, car à fin décembre, les « hotspots » seront fermés et les 1500 réfugiés qui y vivent seront réinstallés à proximité de l’église de notre partenaire. La communauté se prépare à pouvoir répondre aux besoins de ces gens en construisant notamment une nouvelle église et un autre bâtiment à côté. Les deux containers envoyés par ACP contenant des éviers, douches et WC sont d’une grande aide dans la situation tendue qu’est le domaine sanitaire.

L’aide des chrétiens interroge. Ainsi nous pouvons parler de l’amour de Dieu, moteur de notre action. Les gens expérimentent cet « amour du prochain » aussi comme un signe que Dieu s’intéresse à eux. Un baume pour des âmes meurtries qui leur permet d’ouvrir leur cœur. Et bientôt, nous célébrerons les premiers baptêmes.