aktuell news head fr

Sibirien: Unvergessliche BegegnungenTansanie : Ha 2

Les débuts prometteurs ont dû être arrêtés précipitamment. Un phénomène typique en période de Covid. Maintenant, il faut se regrouper.

Les « Ha ». Le nom de cette ethnie de la région du lac Tanganyika à l’ouest de la Tanzanie et du Burundi est court, mais sa population est grande. Près de deux millions de personnes. Un million d’entre elles ne savent rien de l’Évangile. Début 2020, nous avions parlé de nos projets pour ces gens dans l’ACPactualités.

Projet 1
Premièrement, nous construisons un centre, un point de départ pour l’implantation de quinze églises à la frontière avec le Burundi. Mais les trop nombreuses restrictions liées au coronavirus ont fait capoter le projet.

Projet 2
Les équipes d’implantation d’églises sont rassemblées. Mais leur formation a elle aussi été victime de la pandémie. Celle-ci n’a pu commencer qu’à la fin juillet, avec le matériel offert par ACP. Six mois plus tard, les 38 participants ont fini leur cursus, et 21 d’entre eux étaient prêts et motivés pour leur mission auprès des Ha. Sept jours de jeûne et prières ont suivi pour l’attribution de « leur » village. Après avoir déménagé avec leurs quelques affaires sur leurs « terrain missionnaire », une nouvelle ère a commencé pour eux : leur engagement en tant qu‘évangélistes et implanteurs d‘églises.

« Nous formons les étudiants qui se savent invités par Dieu à rejoindre les populations non-atteintes par l’Évangile. » Johannes Kasimbazi, notre chef de projets en Tanzanie, commente l’opération : « Actuellement, nous dirigeons nos efforts sur la région de Kigomi. Une partie de l’ethnie Ha vit là-bas. Troquer la salle de classe pour le terrain et s‘aventurer dans de nouvelles régions pour implanter des églises passionne nos anciens étudiants bibliques. Leur formation leur offre la possibilité d’apporter l’Évangile aux personnes qui ont le plus besoin d’espoir. »

Projet 3
Les avancées des audacieuses « troupes au sol » reçoivent le soutien des ondes, sous la forme de programmes de radio chrétiens. L’équipement est acheté et déjà sur place. En moyenne, une station émettrice permet une diffusion stable dans un rayon de 300 km.

Les peuples non-atteints comme les Ha nous tiennent particulièrement à cœur. Notre cœur bat pour apporter la Bonne Nouvelle là où elle doit l’être : auprès de ceux qui ne l’ont pas encore entendue. C’est pourquoi, une nouvelle région au sud de la Tanzanie, à la frontière avec le Mozambique est dans notre viseur. 20 évangélistes sont en formation afin de pouvoir être envoyés l’an prochain.

Laissez-vous inspirer et participez à ces projets en apportant une contribution financière.