aktuell news head fr

News KW 24 Kosovo

Kosovo : A la maison de l’Espoir

L’église évangélique de Prishtina est plutôt active. Malgré l’islamisation progressive du Kosovo, nos partenaires locaux ne manquent ni d’idée, ni de courage pour mettre en place ces idées. Des offres comme une église vivante avec points de rendez-vous, une librairie, une école biblique et une autre de musique pour enfants et ados se répartissent aux quatre coins de la capitale aux 200 000 habitants.

Un job immédiat pour couturières
Nos partenaires organisent des activités pour les enfants à Pâques ou à Noël, des programmes d’extérieur sur le parvis de l’église, du travail parmi les Roms dans leurs quartiers et le soutien de 200 familles défavorisées par le biais de nourriture, articles d’hygiène et prière. De plus, ils gèrent deux écoles de couture spécialement dédiées aux femmes qui proposent des formations sur un an. Ces écoles ont une plutôt bonne réputation puisque les diplômées trouvent généralement un travail rapidement dans l’un des nombreux ateliers de couture de Prishtina.

Ce sont nos partenaires qui financent ces programmes menés depuis 1985 par le pasteur Artur Krasniqi. Cinq magasins de seconde main « Mozaik » génèrent ensemble l’argent nécessaire au financement de ces programmes. ACP y participe, notamment par la livraison de 14 tonnes par an d’habits, chaussures, vaisselle et autres articles de ménage issus des soldes de magasins de seconde main en Suisse.

Une ville sans chrétiens
Nous voulons aujourd’hui étendre notre aide six transports par an. La raison et que notre église kosovare partenaire s’implante à Kaçanik, dans le sud-est du pays. Une ville où personne n’est connu pour être chrétien. Artur et son équipe ont pu reprendre gratuitement un bâtiment laissé vide par la ville au centre de Kaçanik. La maison a été intégralement rénovée finalement inaugurée « maison de l’Espoir » le 10 juin. Il est prévu d’y organiser des rencontres pour les enfants et ados, des heures de bricolage, de l’aide aux devoirs, des jeux, du temps de camaraderie et une école de musique. Seule restriction : on ne peut y organiser ni culte, ni rencontre de prière.

Solution no 1 : le camion-concert
Mais là aussi, notre équipe se montre inventive : l’école de musique possède un mini-camion qui peut s’ouvrir sur le côté, autonome électriquement avec projecteur vidéo, lights how et sonorisation. Des tournées sont organisées avec les enfants dans tout le pays, et les parents ne sont jamais loin. Ainsi, tous peuvent profiter des courtes interventions sur la Bonne Nouvelle données juste après les concerts directement au micro de la scène mobile.

Solution no 2 : L'arrière-boutique
Un local est loué à dix minutes à pied de la « Maison de l’Espoir ». C’est là que le sixième magasin seconde main « Mozaik » a ouvert. A l’arrière du magasin, il y a une pièce pour la prière, l’écoute et la discussion.