aktuell news head fr

nepalNépal : Où les miracles ne sont pas rares

ACP soutient 30 évangélistes dans tout le Népal. Ces hommes accomplissent leur mandat avec ardeur. Ils marchent parfois 12 heures pour apporter l’Évangile vers des villages reculés. Voici trois exemples de comment Dieu travaille en eux et à travers eux.


Un des évangélistes a attrapé le coronavirus. Ses poumons ont été détruits à 85%.

Retour à la vie
Selon les médecins, il n’avait presque aucune chance de survie. Nos partenaires nous ont appelés à prier pour lui. C’est ce que nous avons fait et peu après, l’évangéliste a été guéri, se remettait à prêcher et chanter à pleine voix. Les médecins sont abasourdis. Tout aussi surprenant : son épouse et ses enfants – déjà adultes – qui sont venus le soigner à la maison, ont tous été préservés du virus. La nouvelle de cette guérison a fait le tour de la région. Ce miracle les ayant convaincues, de nombreuses personnes sont venues à la foi chrétienne.

Une libération qui porte des fruits
Dans un village vit une femme possédée par des démons. Elle se mordait et se frappait. Personne ne pouvait la maîtriser. Un évangéliste a été appelé au secours. Il a prié avec elle, ce qui n’a pas amené de succès immédiat. Mais il a persévéré. En un mois, la femme a été libérée. Aujourd’hui, elle est mariée et mère de deux enfants. Grâce à cette démonstration de la puissance de Dieu, une église est née et compte aujourd’hui une centaine de membres.

Des visites qui vont droit au cœur
Les membres d’une église en particulier sont issus des castes inférieures, ce sont les « intouchables ». Pour eux, il est presque inimaginable qu’un évangéliste leur rende visite chez eux. Personne appartenant à des castes supérieures ne leur a jamais rendu visite, et encore moins mangé ce qu’ils avaient préparé. Ce contact fut pour eux un signe tangent de l’amour de Dieu qui laisse des traces profondes dans les cœurs.