aktuell news head fr

myanmar_waisenheim

Myanmar : L’église unie prie pour le pays

La prise de pouvoir par l’armée et le changement politique ont conduit l’église vers une unité encore plus forte pour intercéder pour leur pays.

Le 8 novembre 2020, la NLD (National League for Democraty) au pouvoir faisait un raz-de-marée aux élections. L’armée a alors accusé le parti au pouvoir de fraude électorale et lui a demandé des explications sur les fraudes présumées.

L’armée prend le pouvoir
Le 1 février, la cheffe du gouvernement Aung San Suu Kyi et d’autres fonctionnaires ont été renversés et arrêtés dans tout le pays. L’état d’urgence a été proclamé pour une période pouvant aller jusqu’à un an. Un couvre-feu est également en vigueur dans tout le pays dès la tombée de la nuit.

Dieu fortifie les siens au milieu du chaos
Notre collaborateur au Myanmar nous informe : « Les églises ne sont actuellement pas affectées par la prise de pouvoir des militaires. Notre équipe, du nord au sud continue d’œuvrer selon le plan divin. Tous les collaborateurs sont en sécurité et vont bien. Le général de l’armée a autorisé les chrétiens à continuer d’utiliser leurs installations comme les églises et les écoles bibliques. La nôtre est entourée de soldats, mais ses activités ne sont pas entravées. Personne ne peut dire ce que l’avenir réserve. Le changement politiques amène l’église vers une plus grande unité encore, pour prier pour le pays. Mais nous savons une chose : le réveil a lieu et Dieu est à l’œuvre. Au milieu du chaos, les églises et les chrétiens sont fortifiés pour proclamer Sa bonté pour des générations. »

Prier pour la protection de l’équipe et des projets
Le pays s’est ouvert au cours des dernières années, et les gens voulaient apprendre l’anglais. « De l’amour pour le Myanmar », c’est le nom du projet par lequel nous voulons atteindre un million de jeunes Birmans avec un millions de Bibles anglais-birman. A ce jour, plus de 200 000 Bibles ont déjà été distribuées. Dans la capitale d’une province, nous gérons un centre de formation pour responsables chrétiens et collaborateurs de mission parmi les minorités ethniques (voir le film ci-dessous.

135 groupes ethniques vivent au Myanmar. Nous soutenons deux écoles primaires chez les Akhas (150 élèves) et un internat (35 enfants de villages reculés). Dans le nord, nous gérons un foyer accueillant 180 enfants des rues issus des Lius afin de leur offrir des perspectives. Nous prions que notre équipe et nos projets demeure sous la protection de Dieu.