aktuell news head fr

Sur les réseaux sociaux en Afghanistan

Afghanistan : Région inaccessible ?

Inaccessibles. Fermés. Dangereux. Certains pays ne sont pas seulement des territoires inhospitaliers et dangereux pour les voyageurs étrangers, mais aussi pour leurs propres habitants.

Dans ces pays, nous sentons une misère et une faim pour l’amour de Dieu. C’est pour cela qu’Ahmed* a créé une page Facebook sur laquelle il publie des images, des chants et des cours messages aux accents chrétiens. « En fait, je ne connaissais rien au travail dans les média », raconte-t-il. « Mais mon cœur brûlait de rendre la Bonne Nouvelle accessible à mes compatriotes. » Ahmed n’a donc pas ménagé ses efforts pour combler ses lacunes. A la grande joie d’Afghanes et d’Afghans à la recherche de l’amour de Dieu. Beaucoup de visiteurs de sa page ont envoyé à Ahmed leurs pensées et leurs questions. Ils décrivent comment les déclarations de certaines publications les ont touchés. Une relation s’est ensuite établie avec plusieurs utilisateurs.

Franchir les frontières
La page a du succès et le message passe. Depuis le début de la pandémie, le nombre d’abonnés est passé à plus de 40'000. Même un policier y a fait un tour. Jusque-là, il pensait qu’il fallait contrôler et diriger la population par la haine et la violence. Mais sur la page d’Ahmed, il lit que Jésus nous demande d’aimer notre prochain. Cela le touche et il écrit un message. Lors de discussions suivantes, il ouvre son cœur à l’amour de Jésus et Lui donne sa vie. Il dit : « Chaque jour j’ai plus d’amour dans mon cœur. »

Être chrétien en Afghanistan est lié à des hostilités, des dangers et des sacrifices difficilement imaginables pour nous. Lors de leur conversion, beaucoup de gens perdent alors leur famille. Et les proches deviennent des persécuteurs. Certains doivent abandonner leur patrie. Mais malgré les conséquences négatives, les gens ont faim d’un Dieu qui les aime, comme Il nous l’a démontré par Jésus. C'est pourquoi ils cherchent en secret. Certains trouvent leurs réponses sur Internet et les réseaux sociaux.

*Nom modifié