aktuell news head fr

Mali - école de musique

Sud-Soudan : Mission dangereuse

Les évangélistes formés à l’école biblique que nous soutenons au Sud-Soudan ne se laissent pas arrêter par les coups durs.

ACP soutient plusieurs écoles bibliques que notre partenaire gère au Sud-Soudan. Durant leur formation de trois mois, les étudiants sont formés à retransmettre la Bonne Nouvelle. La plupart des étudiants sont de jeunes chrétiens ayant rencontré Jésus au travers de notre travail, et qui aujourd’hui brûlent de répandre ce message libérateur aux autres. Ils sont prêts à partir dans des endroits réputés difficiles où les vents contraires ne sont pas de vains mots.

La dernière volée était particulière à plus d’un titre. La majorité des étudiants appartiennent à des tribus difficilement accessibles par le travail missionnaire de ces vingt dernières années au Soudan. En raison des problèmes du Soudan, beaucoup de ces tribus ont déménagé au Sud-Soudan comme réfugiés. Ce déplacement a permis de transmettre enfin l’Evangile à ces ethnies. Beaucoup sont venus à la foi suite à des visites et des rencontres un-à-un, de hutte en hutte. Plusieurs d’entre eux ont maintenant été formé est peuvent être envoyés auprès de leurs propres peuples.

Une partie des cours consistent en engagements très concrets d’un mois et demi. C’est un test difficile, souvent lié à la persécution. Isahak et Munir ont pu amener plusieurs personnes à Christ dans un village à majorité musulmane. Mais ils ont été battus et jetés hors du village. Mais ils ne se sont pas laissé abattre et ont poursuivi leur mandat dans un autre village.

Isahar a déclaré : « Je ne vais pas m’arrêter de parler de Jésus. Je continuerai de parler de Lui jusqu’à ma mort. Toutes ces années, j’ai gaspillé ma vie pour l’islam, mais aujourd’hui j’ai trouvé la lumière. »