aktuell news head fr

News Nepal

Irak : « Laissez au moins les Bibles ici ! »

Dieu apporte littéralement la vie dans un camp de réfugiés inanimé du nord de l’Irak.

Camp de réfugiés dans le nord de l’Irak. Ce n’est pas un camp avec des tentes, mais un véritable village de maisons simples. Les gens y vivent parfois depuis plus de 20 ans – retenus dans une région surveillée d’un pays étranger, sans papier, sans perspective, sans distraction. Depuis deux ans et demi, ACP est sur place et tente d’apporter espoir, amour et un peu de sens dans ce sinistre environnement. Après des mois de présence fidèle, de nombreuses visites amicales et discussions, de longues nuits étouffantes ou glaciales et de nombreuses prières, les premiers fruits commencent à apparaître. Notre cheffe de projet locale rapporte avec enthousiasme les percées spirituelles qui ont soudain apparues.

Des gens abandonnent leur vie à Jésus, les premiers baptêmes sont célébrés et une poignée de jeunes chrétiens se réunissent le dimanche pour un culte proposé depuis peu dans le camp. Et tout cela en l’espace de quelques mois. Ces « jeunes » chrétiens expérimentent Dieu d’une manière toute particulière. A peine ont-ils donné leur vie à Jésus qu’ils passent tout naturellement à l’étape suivante, parlant de Jésus à d’autres personnes dans le camp et priant pour leur guérison… même quand notre équipe n’est pas présente dans le camp. « Depuis que j’ai reçu Jésus, j’aime les gens et je ne peux pas faire autrement ! » déclare un jeune Kurde en parlant de sa métamorphose. Il avait survécu à l’explosion d’une bombe par le passé.

Un couple, parents de deux enfants, avait reçu une Bible de notre équipe depuis quelques temps déjà. Mais ils avaient de la peine à poursuivre la lecture au-delà du récit de la création. Un membre de l’équipe les a motivés à lire le Nouveau Testament et cela a fonctionné : durant au moins une semaine, ils ont lu la Bible durant 6 heures par jour en parvenant difficilement à prendre une pause. Les changements ont été si frappant pour chacun d’eux qu’ils ont commencé à croire en Jésus. Au début, ils ont continué à se déclarer musulmans, mais sont quand même venus au culte. Cela n’a pas mis long avant qu’ils se décident à suivre Jésus et se fassent baptiser.

Alors que notre équipe se dirigeait cet été vers un temps de repos et de vacances, le mari fraîchement converti a déclaré : « Quoi, vous partez tous pour un mois entier ? C’est long… Pouvez-vous au moins laisser une pile de Bibles pour tous ceux qui se convertiront entretemps ? » Ce souhait a évidemment été bien accueilli par l’équipe et réalisé. Le couple a ensuite encore ouvert un snack-bar dans le camp qu’il a consacré à Jésus. Espoir, courage et plans d’avenir ont soudain fait irruption là où on ne les attendait plus. Dieu apporte littéralement la vie dans un camp au bord de la mort.