aktuell news head fr

myanmar3Myanmar : Dieu contre la mafia de la drogue

Un camp apporte vie et espoir, l‘autre cherche exactement à les détruire.

La dictature socialiste, militaire et répressive a contraint le Myanmar à l‘isolement. Peu de pays au monde ont connu une situation de crise interne pour une aussi longue durée.

Dans le viseur de la mafia
Mais voila que ces murs d‘isolement se sont fissurés. En 2013, la population a eu accès aux médias sociaux et les étrangers à des conditions d‘entrées facilitées. Malgré une rapide reprise sur les plans socio-économiques et technologiques, la plupart des jeunes étaient sous-qualifiés et n‘ont pas pu profiter des nouvelles opportunités sur le marché du travail.

La menace en arrière-plan, pour laquelle le Myanmar est tristement célèbre, c‘est la drogue. Le nord du Myanmar occupe malheureusement la deuxième place mondiale dans la culture du pavot après l‘Afghanistan. A l‘époque, les drogues étaient utilisées par les forces d‘occupation pour éliminer la résistance. Aujourd‘hui encore, le commerce florissant de méthamphétamines, de substances intoxicantes et de pilules détruit des vies et des futurs prometteurs.

Dans le viseur de Dieu
C‘est vrai que la mafia de la drogue a des adolescents en ligne de mire, mais elle n‘est pas la seule : Dieu et son personnel au sol aussi. Bien avant l‘ouverture du pays, Dieu prévoyait déjà un projet auquel personne n‘aurait donné la moindre chance : la vision un million de Bibles birman-anglais pour le Myanmar. « La toxicomanie est très répandue. La seule chance d‘être libre passe par une relation avec Jésus-Christ ! » T. S. est l‘homme qui concrétise notre vision: « Le Myanmar est maintenant ouvert. Les gens désirent apprendre l‘anglais. C‘est pourquoi nous imprimons et distribuons des Bibles bilingues anglais-birman! » Un million en tout sont prévues. C‘est comme un double pack : les ados se familiarisent avec l‘anglais et avec l‘offre d‘amour de Dieu. Au lieu des doses destructives de drogues, ils reçoivent une « dose » de vie.

Les feed-back du personnel impliqué dans la distribution de Bibles sont extraordinaires :

  • « A Sagaing, nous avons récemment distribué des Bibles aux étudiants bouddhistes. Ils se sont secrètement penchés sur leur contenu. 56 d‘entre eux sont devenus chrétiens! »

  • « Un des professeurs nous a demandé de distribuer nos Bibles aux étudiants ! » Notre contact était pour le moins surpris, lui qui avait le plus discrètement possible introduit une Bible dans une université de moines. La parole de Dieu est servie à ces étudiants affamés comme sur un plateau d‘argent.

  • « Un jeune client de l’hôtel a subtilisé une Bible de sa chambre d‘hôtel, il l‘a lue avec une fascination croissante. Il est venu nous voir pour nous dire qu‘il était devenu chrétien et nous demander s‘il était possible d‘avoir un Ancien Testament. »

  • « La lecture de cette Bible nous a incité à étudier la foi chrétienne de manière approfondie » déclare un jeune étudiant, participant au Summer English Bible Study Club, qui a lieu dans six régions. Un changement significatif chez les jeunes a résulté de ce match.

Dieu contre mafia de la drogue : Dieu restaure ce que la drogue détruit – la vie et un espoir pour l‘avenir.


Participez activement au financement d’une, de dix, de cent, de mille, voire même plus de ces Bibles à CHF 5.-.