aktuell news head fr

laos_news_kw_16Laos : Pasteur Sithon est libre !

Parce qu’il a refusé de renier sa foi, le pasteur Sithon a dû passer une année en prison.

En 2019, une loi a été voté au Laos qui autorise les chrétiens à exprimer leur foi ouvertement. Malgré tout, il y a encore des contrées rurales où la liberté de religion n’est pas garantie. De facto, des chrétiens laotiens n’ont pas la liberté de tenir des cultes, de prêcher, ni d’entretenir des contacts avec leurs frères et sœurs dans la foi à l’extérieur du pays.

C’est ce qu’a ressenti le pasteur Sithon dans la province méridionale de Savannakhet. Comme nous le rapporte notre partenaire, l’organisation Ethnos Asia, le pasteur a commencé en 2011 à partager la Bonne Nouvelle aux habitants du district de Xonnaboury. Le jour de son arrestation, le 15 mars 2020, le pasteur de 35 ans dirigeait un culte lorsque sept policiers sont arrivés et l’ont prié de mettre un terme à la rencontre. Ils lui ont aussi présenté un document à signer par lequel il renonçait à sa foi chrétienne. Comme Sithon a refusé, il a été arrêté. Sa famille n’a jamais été informée officiellement de la raison de son arrestation.

Maintenant, après une année de prison, le pasteur Sithon est à nouveau libre. Beaucoup de chrétiens à travers le monde ont prié pour sa libération.