aktuell news head fr

indienInde : un chrétien chef du village

Si un chrétien devient le maire d’un village en Inde, alors Dieu y est pour quelque chose...

L’Inde a des habitudes intéressantes pour élire ses responsables provinciaux.

Élection par tirage au sort
Dans toute l’Inde, l’État offre de l’argent à chaque village qui est prêt à renoncer à des élections onéreuses et à laisser la loterie décider. Ça fonctionne comme cela : les habitants demandent qui veut se faire élire au Panchayat (Conseil des Sages). Les noms sont inscrits sur des billets, jetés dans un pot et mélangés. Le ticket gagnant est présenté à tout le village réuni. La politique gouvernementale veut que chaque localité qui élit son Panchayat de cette manière reçoive 10 lakh roupies du gouvernement de l‘État, ce qui représente environ 12 000 CHF / 11 000 EUR.

Coup de pouce pour les chrétiens
Dans l’État de l’Himachal Pradesh, à la frontière avec le Tibet et la Chine, les chrétiens sont fortement persécutés. Mais quand le sort a été tiré dans un village, c’est le nom d’Ishwer qui est sorti, un chrétien ! Ishwer a été baptisé en 2004. Il n’aurait jamais pu devenir président du Panchayat si les gens avaient dû choisir directement. Parce que dans cette région, la plupart des gens n’aiment pas les chrétiens.

Figure de proue
Mais maintenant, le président et deux de ses plus proches collaborateurs sont chrétiens, dans un village où ils ne représentent que 2% de la population. Cela leur donne l’espoir d’être fortifiés dans leur foi, mais aussi socialement et économiquement parlant. En effet, il n’est pas rare que les chrétiens repartent les mains vides lorsqu’une aide étatique est proposée à la population. Plus important encore, le nouveau maire se réjouit de pouvoir être un « enfant modèle » par sa foi grâce à sa fonction.