aktuell news head fr

Indien zum Guten

Inde : Quand le mal sert le bien

En Inde, les gens sont persécutés toujours plus fort en raison de leur foi en Jésus. Mais Dieu est fidèle au milieu de leur souffrance et aide ceux qui l’aiment. Nos partenaires locaux rapportent les incidents suivants :

Dangereux de prier
Un couple est arrêté et conduit en prison parce qu’il priait à la maison. Une fois dans leur cellule, les deux conjoints ont commencé à prier et à louer Dieu. Les gardes les ont entendus et ont couru ameuter leur chef : « Ces gens prient ! », ont-ils dit. « S’il-vous-plaît, libérez-les, afin que rien de mal ne nous arrive ! » Le couple est rapidement mis à la rue. Les actes des apôtres se répètent sous ses yeux.

Inexorablement
Malgré des années de persécution, le pasteur Sinha* poursuit sa route et Dieu l’utilise avec puissance. 8000 personnes se sont rassemblées sur un champ pour entendre l’Évangile. La police arrive et disperse brutalement la grande assemblée. Le pasteur ne se laisse pas intimider et tient une « petite » réunion de 300 personnes dans sa maison.

Croissance malgré la persécution
Le pasteur Narenda*, guéri d’une grave maladie, sert Jésus et subit beaucoup de persécutions. Des centaines d’Hindous radicaux se sont rassemblés pour le tuer. Ils ont mis le feu à sa maison. Mais Dieu l’a miraculeusement sauvé. La police a fermé le lieu d’adoration. Le pasteur y est malgré tout retourné avec courage pour y former 50 pasteurs, qui travaillent aujourd’hui avec lui dans les villages alentours.

Des libérations au lieu de la mort
Les chaînes d’information locales parlent en mal du pasteur Bibin*. Celui-ci reçoit de nombreuses menaces de mort. Une fois, 50 personnes armées ont fait irruption dans son église pour le tuer. Ce qu’ils n’ont pas réussi à faire, Dieu protégeant son fidèle serviteur. Le nombre de membres de l’église a aussitôt pris l’ascenseur : les gens sont guéris et libérés, et toujours plus de malades et de personnes sous emprise démoniaque viennent chercher de l’aide dans l’église du pasteur Bibin.

*noms modifiés pour raisons de sécurité