aktuell news head fr

ChinaChine : l‘autre virus

L’autre virus chinois, à savoir l’idée que le christianisme doit être éliminé, n’augmente pas la demande de masques, mais de Bibles.

La démarche rigoureuse du gouvernement chinois contre le coronavirus montre des parallèles évidents avec son action contre l’église chrétienne qui, à son point de vue, se développe à une vitesse folle. L’une des conséquences est que la demande de Bibles est aujourd’hui bien plus grande qu’il y a dix ans. Pourquoi ?

1. La vague de persécution grossit
Alors que, selon la propagande, le coronavirus recule en Chine, le deuxième virus agite Xi Jinping et ses hommes de main. Ils tiennent à faire respecter avec toujours plus d’insistance la loi de 2018 sur la religion : « Les organisations religieuses doivent répandre les principes et la politique du parti communiste chinois, former leur personnel afin qu’ils soutiennent la direction du parti communiste chinois, le système socialiste et emprunte la voie du socialisme selon ses caractéristiques chinoises… » Tragi-comique de savoir que la liberté de culte est mentionnée dans le même papier.

2. Bibles et matériel religieux seront détruits
Ces derniers mois, la police s’est rendue dans un grand nombre d’églises de maison, a détruit des Bibles et des livres chrétiens, menacé, blessé ou arrêté des chrétiens. Les membres touchés d’une église de maison de 30 personnes parlent d’une douzaine d’agents en uniforme qui ont encerclé la maison, sont entrés par effraction, ont harcelé les chrétiens rassemblés et ont confisqué le matériel de l’église.

3. La Chine réécrit la Bible
Afin de ralentir la fulgurante croissance de la communauté chrétienne, le gouvernement a développé une infâme machination : un plan de cinq ans prévoit, en collaboration avec l’église officielle, de réécrire la Bible. Les déclarations non conformes avec l’idéologie au pouvoir seront biffées. Le reste de l‘épave doit donc être enrichi avec les idées du bouddhisme, du confucianisme et du communisme.

4. Toutes les applications et pages bibliques sur internet sont bloquées Ces derniers mois, la Chine a totalement bloqué l’accès aux applications bibliques, aux Bibles en lignes et aux pages à télécharger. Un document récemment publié sur la promotion du « christianisme chinois » ne décrit rien d‘autre qu‘une perversion athée-socialiste. Il est évident que les auteurs font tout leur possible pour faire disparaître la Bible originale.

5. Le système de contrôle La Chine a perfectionné son système de surveillance complet pendant la période du coronavirus. Le gouvernement peut aussi surveiller chaque résident grâce à son téléphone portable, effacer ou introduire clandestinement des données, noircir son certificat de bonne conduite, etc. Ce sont surtout les chrétiens qui en souffrent.

Cet autre « virus » chinois n‘a pas réussi à endiguer la croissance de l‘église, mais il a réussi à endiguer l‘impression de Bibles - ce qui augmente la demande.



Engagez-vous avec nous. ACP a encore la possibilité d’imprimer et de distribuer des Bibles.
Coûts : 4.00 EUR/CHF par Bible | Dons en ligne | Mention : « Covid-19 Chine »