aktuell news head fr

aethiopien report0619

Chine : Chrétiens portant secours arrêtés

Alors qu’ils apportaient une aide, non autorisée, aux victimes du coronavirus de Wuhan et des environs, des chrétiens ont été arrêtés, et leur matériel humanitaire confisqué.

La loi sur la religion introduite en février 2018, qui a déclenché une nouvelle vague de persécution contre les chrétiens et les personnes d'autres confessions, a été intensifiée le 1er février 2020. Il est maintenant exigé des responsables des églises un dévouement total au Parti Communiste. Un plan quinquennal invite les églises chrétiennes de Chine à remplacer les croix par des drapeaux nationaux, à chanter des chants patriotiques et à prêcher les sermons prescrits par le Parti Communiste. De nombreux chrétiens ont d’ores et déjà été arrêtés, bien que le droit à la liberté de religion soit inscrit dans la Constitution.

Retour dans la zone contaminée. Depuis janvier, avant la mise en route de la nouvelle loi, nous avons reçu plusieurs rapports sur l’arrestation de chrétiens qui tentaient d’aider la ville à lutter contre le coronavirus par la livraison de matériel humanitaire. Dans un des messages qui nous est parvenu, il est demandé : « S’il-vous-plaît, priez pour notre église, alors que nous aidons la ville de Wuhan. Deux de nos amis ont été jetés en prison et tous leurs biens confisqués, y compris les masques dont la ville a tant besoin. »

Malgré les risques de se voir arrêtés, les chrétiens chinois continuent de parcourir les rues de Wuhan pour venir en aide à la population durant cette période sombre. Les habitants désemparés chérissent cet espoir apporté par les chrétiens. En particulier maintenant, alors que les fonctionnaires entrent sans véritable raison dans les appartements privés et mettent les gens en quarantaine.

Les chrétiens chinois tiennent fermes dans la foi que Dieu peut accomplir des signes et des miracles impressionnants dans cette situation. Nous les soutenons dans leur démarche et prions pour la puissance et la percée.

Psaume 49 : 6+16
« Pourquoi aurais-je peur quand vient le malheur, lorsque je suis entouré par la méchanceté de mes adversaires ? ... Mais Dieu rachètera mon âme du séjour des morts, oui, il me prendra. »