aktuell news head fr

Nepal News

Népal : devenir chrétien est interdit

Le parlement népalais a adopté en août 2017 une nouvelle loi signée par le président Bidhya Devi Bhandari le 16 octobre 2017. Cette loi interdit la conversion à une autre religion. Toute infraction sera punie d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 5 ans, et une amende d’environ USD 770.-. Ce montant est presque inatteignable pour un Népalais moyen. Avec cette loi, la liberté de culte se retrouve restreinte de manière inacceptable.

Derrière cette initiative législative, on retrouve la crainte de ne plus pouvoir endiguer le nombre croissant de chrétiens d’origine hindoue. La loi est valable pour tout le monde – les chrétiens non plus n’ont pas le droit de changer de religion – mais l’idée principale reste de prévenir l’abandon de l’hindouisme. Des quelques 30 millions d’habitants que compte le Népal, environ 75% sont hindous.

La loi ne menace de sanction pas seulement le changement de religion, mais aussi les « offenses au sentiment religieux », ce qui n’est pas sans rappeler l’exemple de la loi anti-blasphème pakistanaise, et donc la peur des abus possibles. En effet, les chrétiens sont souvent accusés de blasphème pour de petits litiges sans importance (possessions, p. ex) avec des musulmans.

Cette nouvelle loi ne fait que rendre la situation des chrétiens encore plus difficile au Népal. Nos collaborateurs vont devoir être encore plus prudents dans leur travail pour ne pas se mettre en danger et risquer des fortes amendes, voir la prison.