aktuell news head fr

Pakistan Anschlag SiedlungPakistan : Un lotissement chrétien attaqué

2 septembre 2016, 5 heures du matin. Quatre hommes armés s’introduisent dans un lotissement chrétien de Warsak. Ils n’ont qu’un but : tuer tous les chrétiens qui y habitent.

C’est un matin comme tant d’autres. Samuel se lève tôt et se prépare pour sa journée de travail. A 5 heures, il quitte sa maison d’un lotissement chrétien de Warsak, à 30 km de Peshawar. Il ne sait pas qu’il vient de quitter sa famille pour toujours.

Talibans à la porte
Quand Samuel ouvre la porte du lotissement, les quatre assaillants commencent à tirer et l’atteignent de deux balles dans le ventre. Ils s’introduisent dans le bâtiment pour tuer plus de trente familles chrétiennes. Avec ses dernières forces, Samuel se tire jusqu’au poste de gardes et averti les vigies. Sept autres tirs l’atteignent dans le dos. Samuel mourra quelques minutes plus tard. Les gardes maintenant avertis se jettent dans une bataille acharnée contre les terroristes avant de recevoir l’aide de l’armée pakistanaise quelques instants plus tard. Comme par miracle, mis à part deux gardes, personne d’autre n’est blessé.

Dans un cul-de-sac
Vers 8 heures, les quatre talibans se retrouvent piégés. Ils se barricadent dans un appartement privé. Les propriétaires parviennent à s’enfuir sans dégâts. Ne voyant aucune issue, les terroristes actionnent leurs ceintures d’explosifs l’un après l’autre, sans parvenir à entraîner qui que ce soit avec eux dans la mort.

Grâce aux efforts de Samuel pour avertir les gardes, aucun autre chrétien n’est mort. C’est un miracle. Nous prions pour la famille de Samuel qui va devoir vivre sans celui qui la nourrissait, sans mari, sans père.