aktuell gebetsanliegen head fr

GM KW 35 Rumänien webRoumanie : Impuissance dans les cliniques psychiatriques

Les lits sont étroitement alignés les uns à côté des autres. La vue des conditions dans lesquelles vivent les patients et patientes de la clinique psychiatrique de Tarnaveni, en Transylvanie roumaine est difficile à soutenir. Et comme les chambres n’étaient pas assez étroites, de nouveaux patients viennent encore s’ajouter.

Le personnel s’investit pleinement et fait de son mieux. Même la directrice est une femme cordiale. Les patients la prennent dans les bras quand elle vient vers eux. Malgré tout, le sentiment de surmenage augmente tous les jours parmi les employés : manque de personnel qualifié, de place et de possibilités d'occupation pour les patients.

Les programmes provisoires peinture, bricolage ou chants ne sont pas suffisants pour permettre aux patients d'avoir une structure quotidienne significative.  L'ennui provoque souvent des dégâts à l'intérieur et il n'y a personne dans les environs qui aurait le temps de faire le nettoyage et les réparations. Les placards et les murs sont écaillés, le mobilier clairsemé est délabré, les chambres sont sales. En raison de l'absence de soins professionnels, l'état des femmes et des hommes de tous horizons qui attendent ici en vain une amélioration se détériore. Grâce à notre partenaire local, nous approvisionnons régulièrement cette clinique en produits de première nécessité.

Nous prions pour…
> Plus de personnel qualifié et plus de place pour les patients ;
> Force et courage pour les employés dans leur travail ;
> Les patients, afin qu’ils soient touchés par l’amour de Dieu.