aktuell gebetsanliegen head fr

Bulgarien 400 Fluchtlinge festgenommen cut

Bulgarie : 400 réfugiés arrêtés

Après des actes de violence dans le plus grand camp de réfugiés du pays situé proche de la frontière avec la Turquie, la police bulgare a arrêté près de 400 personnes. La situation se serait calmée, selon la cheffe de l’agence nationale pour les réfugiés. Les autorités locales informent que les affrontements sont principalement le fait d’Afghans.

Plus de 20 policiers ont été blessés durant les émeutes. Les réfugiés ont jeté des pierres sur les policiers, mis le feu à des pneus, renversé les poubelles et détruit du mobilier. La police a répliqué en utilisant des canons à eau. Les réfugiés devenus violents vont être poursuivis pour actes de vandalisme.

Centres complets
Ce soulèvement dans le centre de réfugiés a débuté jeudi à midi, pour protester contre un confinement motivé pour raisons sanitaires. Les quelques 3000 réfugiés, en majorité d’origine afghane, n’étaient plus autorisés à quitter le centre depuis mardi. On y avait en effet recensé plus de 100 cas de maladies.

Les centres d’accueil bulgares sont pleins. Depuis le début de l’année, 13’000 réfugiés sont venus grossir les rangs des demandeurs d’asile. Selon les autorités, la tendance en novembre est légèrement en baisse.

Notre contact sur place est le pasteur Vesko. En plus d’un soutien financier, ACP a également envoyé du matériel humanitaire dans ce camp. Nous sommes actuellement en train de voir comment nous pouvons aider au mieux et soutenir efficacement le travail du pasteur Vesko dans la situation actuelle.

Nous prions...
> Pour de la sagesse et du calme pour les autorités et la police ;
> Pour une vie décente pour les réfugiés
> Pour de la sagesse pour le pasteur Vesko et l’église locale, afin d’apporter une aide efficace ;
> Pour des solutions à long terme pour les réfugiés en Bulgarie.