aktuell gebetsanliegen head fr

Griechenland Camp der Zerschlagenen

Grèce : Le camp des brisés (Thessalonique)

Nous tombons sur des gens défigurés, aux bras et aux jambes brisés, profondément traumatisés - même si ça ne saute pas aux yeux à première vue. Le camp a été monté par l’ONU, mais l’organisation s’en est retiré depuis. Dans le camp – maintenant adopté à 100% par ACP, qui fait tout son possible pour s’en occuper au mieux – vivent environ 1350 personnes, dont 700 enfants. 280 familles s’entassent dans 260 tentes prévues pour 700 personnes !

La plupart sont arrivés dans ce camp isolé parce que maltraités par des musulmans dans d’autres camps en Grèce. D’où leurs récentes blessures. Uniquement parce qu’ils sont yésidis, authentiques descendants des « premiers chrétiens » ou de familles chrétiennes, haïes pas les successeurs de Mahomet.

Les limites de l’équipe d’ACP
A Athènes, notre équipe d’ACP rend régulièrement visite à Mohammed, 7 ans. Il y a quelques mois, les médecins ne donnait que quelques jours à vivre à ce jeune cancéreux famélique. Mais le jeune est toujours en vie, avec comme seule aide, quelques analgésiques. Son visage est marqué par la douleur, et sa tête est gonflée par la tumeur. A chacune de ses visites, l’équipe prie avec lui pour sa guérison.

Nous prions...
> Pour la guérison émotionnelle et physique des réfugiés à Thessalonique ;
> Pour la force et la sagesse des bénévoles locaux ;
> Pour la guérison de Mohammed ;
> Que Jésus touche la famille de Mohammed et la fortifie.