fr  ch  it  de  at  en 

Liban : abandonner n’est pas une option
Jour 5 - Inde : Églises invincibles

Des collaborateurs d’ACP sont en route pour visiter des églises, encourager nos partenaires et faire le portrait de chrétiens qui souffrent de la violente et croissante persécution. Leurs histoires sont des exemples de ce que vivent des millions de leurs frères et sœurs sur le sous-continent. En 2020, l‘Inde se classe au 10ème rang de l‘index de la persécution. En 2011, elle n‘était encore qu‘au 31ème rang.

L’Himachal Pradesh est l’un des huit États indiens qui ont introduit la loi anti-conversion, puis encore resserrée en août 2019. Celui qui explique l’Évangile à un homme risque 3 ans de prison. Mais s’il s’adresse à un enfant, à une femme ou à quelqu’un d’une ethnie minoritaire, cette peine s’élève à sept ans. À quoi s’ajoute une amende.

Mais la persécution n‘est pas la seule à grandir… le nombre de chrétiens aussi. A Delhi, nous rencontrons le révérend Vijayesh Lal, secrétaire général de la Evangelical Fellowship of India, l‘Alliance Évangélique d‘Inde. Il nous donne un exemple de l’État du Rajasthan, où un politicien nationaliste voulait éradiquer les chrétiens : « Cet homme jura qu’il libérerait le district de Banswara (comptant plus de 100‘000 habitants) de tous ses chrétiens dans les trois ans. A la suite de quoi, il y eut beaucoup d’agressions. Des pasteurs furent roués de coups et jetés en prison. Mais l’Église a continué de croître. » Pour Lal, c’est un signe de la puissance de Dieu : « L’Église est celle du Seigneur. Et Dieu a dit que les portes du séjour des morts ne l‘emporteront pas sur elle. »

La persécution serait-elle aussi un facteur de croissance ? Lal répond par la négative : « A travers le monde entier, dans les cercles chrétiens, on affirme que lorsque la persécution éclate contre les chrétiens, l’Église grandit. Mais ce n‘est pas juste. Si l’Église grandit, cela dépend toujours de la réaction des chrétiens face à la persécution. »

Lal le sait : « Il y a beaucoup de mythes romantiques liés à l’Inde. Par exemple, que l’Inde est un pays tolérant et libre de violences. Celui qui y regarde plus sérieusement, verra rapidement que l’Église indienne souffre. » C’est pourquoi Lal appelle à la prière pour son pays : « Nous avons besoin de prière plus que toute autre chose, car nous croyons que c’est ça qui fait la différence. »

Nous prions pour ...
> Les jeunes chrétiens, qu‘ils tiennent fermes malgré les difficultés. Ils sont souvent expulsés de leur village et de leur famille ;
> Les responsables des églises locales qui font face à de gros dangers ;
> Les chrétiens interrogés sur leur foi ;
> Qu’ils soient guidés par le Saint-Esprit pour donner de bonnes réponses.
MANIFESTATIONS
28.11.2021 (10h00), : 1304 Cossonay
Eglise Evangélique de Cossonay

Dimanche de l'église persécutéeDES ACTIONS FORTES
Commander le livret de prières
8-14 I 15-21 novembre 2021
Gebetsnaechte 2021NUITS DE PRIÈRES
Pour les chrétiens persécutés
Direction : Mario Mosimann
En plusieurs endroits
ACP sur DieuTVACP sur DieuTV
La vie continue
Le choix se fait sur terre
Facebook ButtonSuggestion de lecture
Au Nigeria, on massacre les chrétiens
un reportage de Bernard-Henri Lévy